• Lallement doit démissionner - Lallement must go!
    La finale de la Ligue des champions devait être un beau spectacle de football. Mais c'est tout le contraire qui a eu lieu pendant le match Liverpool vs Real Madrid : la police française a visé sans discernement les supporters de Liverpool, y compris des enfants, avec des bombes lacrymogènes et du gaz au poivre. Au lieu de reconnaître l'échec total de la gestion des flux de supporters et du filtrage, le ministre français de l'Intérieur, M. Darmanin, pointe du doigt les supporters de Liverpool et des faux billets d'entrée. Il défend l'utilisation indiscriminée de la violence policière organisée par le chef de la police de Paris, Didier Lallement. Ronan Evain, de l'association Football Supporters Europe, accrédité en tant qu'observateur lors des matchs de l'UEFA (Union of European Football Associations), affirme que "l'approche de la France en terme de gestion des supporters a toujours été axée sur la démonstration de force, loin derrière le reste de l'Europe". Ce ne sont clairement pas les faux billets qui posent problème : le gouvernement français a une longue tradition de recours à une violence policière disproportionnée. Cela ne peut plus durer, il faut que ça s' arrête. Didier Lallement doit démissionner ! ******* The Champions League final should be a fine spectacle in football. But the Liverpool vs. Real Madrid match resulted in the opposite: French police indiscriminately targeted Liverpool fans; including children with tear gas and pepper spray. Instead of acknowledging a total failure of any proper management of fan flows and filtering, French interior minister Darmanin is pointing the finger at Liverpool fans and fake tickets. He is defending the indiscriminate use of police violence organized by the Paris police chief Didier Lallement. Ronan Evain of the Football Supporters Europe association, which is accredited as an observer at UEFA matches, argues that “France’s approach in terms of supporter management has always focused on show of force, far behind the rest of Europe”. Clearly it's not the tickets that are the issue: France’s government has a long-standing tradition of using disproportionate police violence. This can't go on, it needs to end. Didier Lallement must resign!
    15 de 100 Signatures
    Créée par Stephanie Roth
  • SOS de Thérèse : une rémunération décente pour les accueillantes familiales !
    Je connais Thérèse depuis 41 années et nous exerçons le même métier : accueillir des personnes âgées ou handicapées chez nous. Ce métier qu’on exerce tous les jours et toute l’année permet aux personnes âgées et handicapées de vivre une vie de famille plutôt qu’aller en maison de retraite ou en institution spécialisée. Pourquoi n’est-il pas valorisé ? Thérèse est très déterminée à poursuivre sa grève de la faim jusqu’à ce qu’elle soit entendue. C’est un combat qu’elle mène pour nous tous, les accueillants familiaux en France. Nous, ses amies et collègues, on ne fléchit pas et on la soutiendra le temps qu’il faudra. Vous aussi, signez cette pétition pour marquer votre soutien à Thérèse !
    1 660 de 2 000 Signatures
    Créée par Corinne Dellavedova
  • Face à la crise du Covid—19, le gouvernement doit revoir sa réforme de l'assurance chômage !
    Tout le monde ou presque risque de connaître le chômage, qui va s'accroître avec la crise sanitaire que nous traversons. Personne ne veut y rester. Cette réforme nous concerne toutes et tous. Avec toutes les professions, toutes les catégories, toutes les personnes concernées de près ou de loin par le chômage et la précarité, nous disons au gouvernement : personne ne veut de votre réforme de l'assurance chômage. Renoncez-y. Nous revendiquons pour toutes et tous la mise en œuvre de l’article 23 de la déclaration des droits de l’Homme qui stipule : « Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage ». Nous cherchons toutes et tous à vivre et travailler dignement ! Cette réforme du gouvernement ? Nous n'en voulons pas. Nous allons lui faire comprendre. Quels que soient nos métiers (professionnels des Hôtels-Cafés-Restaurants, du Tourisme, des industries, des services…) ou nos situations (CDD, intérim, saisonniers, intermittents du spectacle ou non, etc…), nous exigeons l’annulation de ces mesures et l’instauration de nouveaux droits, notamment pour faire face à la crise.
    7 312 de 8 000 Signatures
    Créée par Collectif Contre La Casse de l'Assurance Chômage