• Urgent ! Un toit pour les enfants de Lyon
    Le collectif Jamais Sans Toit oeuvre depuis dix ans à Lyon pour mettre à l'abri les élèves qui dorment à la rue. Il est à l'origine du Réseau national d'aide aux élèves sans toit créé à la rentrée scolaire 2022 en partenariat avec le CAU (Collectif des Associations Unies), la FCPE, la FAS (Fédération des Acteurs de la Solidarité) et L'UNICEF. Une vingtaine de villes ont désormais rejoint le réseau.
    3 591 sur 4 000 Signatures
    Créée par JST Jamais Sans Toit
  • Aidez moi à évacuer mon père de Gaza !
    Mon père, âgé de 52 ans, a un visa français et est actuellement sous les bombardements à Gaza. Il a tout perdu et s'est déjà déplacé huit fois.
    2 093 sur 3 000 Signatures
    Créée par Ward Selmi
  • Il faut sauver Rayan
    Bonjour les humain.es Le monde semble exploser de toutes parts. Le Maroc et la Lybie détruits par des catastrophes naturelles, le Soudan par une guerre abominable dont on parle très peu. Il y a quelques jours, un symbole de Karthoum, la Greater Nile Petroleum Oil Company Tower a été détruite par le feu. Les combats s'intensifient, tout le pays est détruit, la région de la capitale étant l'une des plus touchées. Les soldats sont partout: ils tuent, détruisent, violent. Les ONG ont fui Karthoum tant la situation est catastrophique. Privé.es d'eau, de nourriture, de médicaments, sans aide extérieure, sans possibilités de fuir le pays autrement qu'à pieds à cause de la destruction de la majorité des infrastructures liées aux transports (l'aéroport de Karthoum et les gares de la ville ont fait partie des premières cibles détruites en avril), les humain.es du pays ont été pris.es au piège et abandonné.es à leur sort. Le nombre de personnes déplacées (à l'intérieur et à l'extérieur du pays) s'élève maintenant à 5.25 millions, c'est le plus haut actuellement. Le Darfour est ravagé et la famine atteint des records dans plusieurs régions. Au milieu de ce carnage généralisé, parmi ces chiffres monstrueux, un visage : celui de Rayan. Rayan, une humaine de 27 ans, prise au piège au nord de Karthoum dès le début de la guerre. Isolée, gravement blessée, fragile. Rayan ne sait plus ce qu'est l'humanité: des soldats on détruit l'entièreté de la ville ou elle a grandi, ravagé son pays, tué presque tous ses proches et si elle-même a survécu, c'est en grande majorité grâce à la chance. Vnous, humain.es d'Europe et d'Occident, pouvons nous sentir impuissant.es devant le tragique de ces situations, de sa situation: D'autres humain.es, très loin, voient leurs vies intégralement broyées et nous ne pouvons rien faire pour empêcher ça. Pour empêcher ça, rien, mais pour réparer ce qui est possible d'être réparé, à nos petites mesures personnelles, tout. Vnous pouvons accomplir notre tâche d'humain.es, de celles qui donnent à ce mot tout son sens, toute sa beauté: nous pouvons accomplir notre devoir d'humanité en redonnant la sienne à un.e humain.e qui en a été privée. Donnons à Rayan la possibilité de redécouvrir l'espèce humaine sous son meilleur jour: celui de la solidarité, du soutien, du partage. Donnons à son histoire une suite positive, redonnons à son visage un sourire, redonnons lui une raison de croire en l'avenir. Montrons lui qu'elle et vnous, vnous sommes ensemble. Signez cette pétition pour que le visa lui permettant de venir en France lui soit accordé, permettez à notre équipe d'une dizaine de personne qui l'attend, de s'occuper d'elle, de la choyer,de faire de son mieux pour la réparer. Partagez la pétition, parlez-en autour de vous et si vous le pouvez, donnez à la cagnotte qui nous permettra de rembourser (au moins en partie)la personne qui subvient à ses besoins depuis le début de la guerre et d'anticiper les suivants, le moindre euro compte. Si il restait vraiment beaucoup d'argent sur cette cagnotte à sa clôture, une partie serait reversée à l'aide humanitaire pour le Soudan. https://www.leetchi.com/fr/c/soutien-rayan-5481366 Sur terre, il n'y a rien de plus beau que les humain.es qui soutiennent les humain.es, merci à vnous
    109 sur 200 Signatures
    Créée par Gott De Clerck Picture
  • Pour une assemblée nationale des quartiers
    Nous avons besoin d’un mouvement politique des quartiers, fort et autonome, seule garantie pour avancer vers la justice et l’égalité.
    780 sur 800 Signatures
    Créée par Acteurs et actrices des quartiers populaires
  • Aidez nous à retrouver nos familles
    Nous ne comptons plus les conséquences économiques, psychologiques, émotionnelles de cette situation. Nous demandons à l’État de mettre fin à notre calvaire au plus vite. La préfecture de l’Essonne doit assurer l’effectivité et l’efficacité du service public en prenant différentes mesures : - Recruter des agents contractuels en CDD pour mettre fin au retard pris dans le traitement des dossiers - Réaliser une audit pour déterminer les raisons d’un tel allongement des délais de traitement - Créer un guichet spécial pour les familles enregistrant les plus importants délais de retard Aidez nous à obtenir des actions concrètes de la part de la préfecture, signez la pétition. Regroupement Familial Essonne 91
    1 785 sur 2 000 Signatures
    Créée par familles RF91 Picture
  • Marseille : Demandons justice pour les victimes de la pollution des navires !
    Cette action en justice est inédite. Nous avons besoin de rassembler un maximum de personnes derrière nous pour faire entendre la voix des victimes de la pollution du port de Marseille et déclencher une enquête. La pollution provoquée par les bateaux nous concerne toutes et tous. La mer Méditerranée est notre bien commun face à cette menace. Si nous sommes suffisamment nombreuses et nombreux à signer et à nous mobiliser pour Marseille, demain d’autres villes françaises et européennes pourront agir à leur tour pour limiter l’impact désastreux du secteur. Nous devons agir pour défendre notre santé, nos mers, notre planète et pour les générations futures. Nous vous invitons donc à signer et à relayer cette pétition de soutien aux plaignant•es, pour que ce scandale sanitaire, écologique et social ne reste pas impuni. Merci ! Alternatiba Marseille, Cap Au Nord, Respirer Tue et Stop Croisières
    5 351 sur 10 000 Signatures
    Créée par Stop Croisières
  • Sauvons les dernières terres agricoles d’Ile-de-France
    Les gares en plein champ et le métro au milieu des parcelles agricoles entraîneraient **la destruction à moyen terme de plus de 3000 hectares de terres fertiles** sur les deux sites, à Gonesse et à Saclay. Il est encore possible de stopper ces projets absurdes et de sauver les terres fertiles aux portes de la métropole parisienne. D’une exceptionnelle fertilité, les sols de Gonesse et de Saclay sont le résultat d’un processus long de 100000 ans qui a abouti à la formation de plusieurs mètres de limons fertiles posés au-dessus d’une couche d’argile, assurant une réserve d’eau en profondeur. Ce n’est pas un hasard si Paris et sa région se sont développés à la fois sur le plan démographique, économique et culturel... mais bien grâce aux rendements élevés de ces terres nourricières ! Aujourd’hui, les terres aux portes de Paris sont appelées à jouer un rôle vital dans la résilience de la métropole parisienne face aux chocs climatiques. En septembre 2022, dans une tribune parue dans le journal Le Monde (1), un collectif de chercheurs et de personnalités de la culture ont appelé le gouvernement à classer ce bien commun d’une valeur universelle au patrimoine mondial de l’UNESCO. Joignons notre voix à la leur pour demander le classement des terres de Gonesse et de Saclay ! (1) Le texte de l'appel en français et anglais est disponible ici : https://sauvonslesterresfertiles.org 🌐 Accès au site du Collectif pour le Triangle de Gonesse : https://ouiauxterresdegonesse.fr 🌐 Accès au site du Collectif Contre La Ligne 18 : https://nonalaligne18.fr/
    10 604 sur 15 000 Signatures
    Créée par Collectif pour le Triangle de Gonesse / Collectif Contre la Ligne 18
  • Un numéro d'urgence local à la Réunion pour les femmes victimes de violences !
    Ce sont 4 femmes réunionnaises qui sont tuées chaque année dans leur sphère privée à La Réunion. Ce département d'Outre-mer est le troisième département de France le plus violent envers les femmes. Chaque jour, près de sept plaintes sont déposées sur l’île pour violences conjugales. Entre 2019 et 2020, le nombre de dépôts de plaintes a augmenté de 13 %. Des chiffres qui montrent aussi que la parole se libère à La Réunion. Mais, selon une étude sur les féminicides à la Réunion, de 2006 à 2019, 38 % des femmes tuées avaient fait un signalement à la justice.
    4 130 sur 5 000 Signatures
    Créée par Femmes solid'Air
  • Non à la réouverture de la centrale à charbon de Saint-Avold
    Cette réouverture a lieu : - Alors que le président Emmanuel Macron a dit que le nouveau quinquennat sera écologique ou ne sera pas, - Alors que rien n'a été anticipé depuis 5 ans en matière de transition écologique, - Alors que l'Etat français à été condamné pour ne pas avoir protégé ses citoyens contre la pollution de l'air, - Alors que 44% des émissions de dioxyde de carbone dans le monde sont dues à l'exploitation des mines à charbon[1], - Alors que le nombre de lits des hôpitaux publics ne fait que décroître, alors que de nombreux hôpitaux ferment leur service d'urgence. Depuis 5 ans, la communication du gouvernement en matière de santé et de transition écologique n'a été que mensongère et les actes sont toujours allés à l'encontre des promesses. Si comme moi, vous êtes contre la mise en danger du personnel des centrales à charbon et de la population entière, signez cette pétition car il en va de notre santé et de celle de la planète. [1] “Climat, une dépendance coupable au charbon”, Marius Rivière, Pour l’Eco, 26 avril 2021 https://www.pourleco.com/environnement/climat-une-dependance-coupable-au-charbon
    1 738 sur 2 000 Signatures
    Créée par Sylvie Pécard
  • Protégeons le droit à l'avortement en France
    La Cour suprême des États-Unis vient d'enterrer un arrêt qui, depuis près d’un demi-siècle, garantissait le droit des Américaines à avorter. Cette remise en cause d'un droit fondamental des femmes risque de lancer un signal à toutes les forces conservatrices et rétrogrades dans le monde, y compris en France. Plusieurs groupes politiques viennent d'annoncer leur intention de déposer une proposition de loi pour inscrire le droit à l'IVG dans la Constitution française. Mais derrière la belle unité de façade, des voix politiques dissonantes se font déjà entendre, certains disant qu'une telle mesure n'est pas nécessaire, d'autres disant qu'il y a des sujets plus urgents. Il est toujours urgent d'agir quand il s'agit de protéger les droits des femmes, sans cesse bafoués et remis en cause. Et comme on vient de le voir aux Etats-Unis, nul ne prévoit les remises en cause futures du droit des femmes à disposer de leur corps. Agissons sans plus attendre et demandons à tous les groupes politiques de soutenir et voter largement une loi pour inscrire l'IVG dans notre constitution.
    4 672 sur 5 000 Signatures
    Créée par Mika L
  • M. Huillard, PDG de Vinci, débaptisez le péage autoroutier "La Négresse" de Biarritz !
    Le 2 décembre 2020, notre avocat, William Bourdon, a déposé un recours administratif contre la mairie de Biarritz, dans les Pyrénées Atlantiques, au sujet du quartier de cette ville dénommé « La Négresse » qui vous vaut cette appellation liée à la présence d’une femme noire qui tenait une auberge au 18e siècle où les crimes contre l’humanité que furent la traite et l’esclavage des noirs passent aussi par des stéréotypes stigmatisants et ouvertement racistes sur l'espace public. Aujourd’hui au 21ème siècle, les esprits et les consciences ont évolué et beaucoup de personnes arrivant dans le Pays basque, par autoroute, train ou avion, sont choquées par cette dénomination. La SNCF, pour sa part, a enlevé le nom de « La Négresse » depuis maintenant une dizaine d’années de la gare qui dessert la ville. La pharmacie de Biarritz qui arborait ce nom l’a supprimé sur sa devanture : « Biarritz : la pharmacie de la Négresse change de nom » (francebleu.fr). Dans la ville de Bayonne, le Café Négro a aussi changé de nom le 14 février 2021 : « Bayonne : l’historique « Café Négro » est devenu « Kafe Beltza » » (sudouest.fr). Comment les souffrances et exactions terribles commises à l’encontre des femmes —mais aussi sur les 1 550 000 esclaves déporté.es lors des expéditions françaises au départ de Bayonne ou de Bordeaux, entre le XVIIème et le XIXème siècle— peuvent-t’elles être respectées avec cette appellation aussi humiliante ? Le but de cette pétition est de démontrer que le sort des femmes, leurs combats, peuvent et doivent être respectées sur l’espace publique, et ce, qu’importe leur condition sociale. Le but de cette pétition est que cette appellation « La négresse », liée à une triste tradition, soit supprimée, en adéquation avec les valeurs que l’entreprise VINCI porte et qui sont clairement indiquées dans votre manifeste et dans votre charte. Et pour cela nous avons besoin de votre indéfectible soutien. Nous voulons voyager sur des autoroutes qui nous respectent et vivre dans un cadre de vie et dans des villes apaisées car conscientes. Merci !
    1 498 sur 2 000 Signatures
    Créée par Association Mémoires & Partages
  • Lallement doit démissionner - Lallement must go!
    La finale de la Ligue des champions devait être un beau spectacle de football. Mais c'est tout le contraire qui a eu lieu pendant le match Liverpool vs Real Madrid : la police française a visé sans discernement les supporters de Liverpool, y compris des enfants, avec des bombes lacrymogènes et du gaz au poivre. Au lieu de reconnaître l'échec total de la gestion des flux de supporters et du filtrage, le ministre français de l'Intérieur, M. Darmanin, pointe du doigt les supporters de Liverpool et des faux billets d'entrée. Il défend l'utilisation indiscriminée de la violence policière organisée par le chef de la police de Paris, Didier Lallement. Ronan Evain, de l'association Football Supporters Europe, accrédité en tant qu'observateur lors des matchs de l'UEFA (Union of European Football Associations), affirme que "l'approche de la France en terme de gestion des supporters a toujours été axée sur la démonstration de force, loin derrière le reste de l'Europe". Ce ne sont clairement pas les faux billets qui posent problème : le gouvernement français a une longue tradition de recours à une violence policière disproportionnée. Cela ne peut plus durer, il faut que ça s' arrête. Didier Lallement doit démissionner ! ******* The Champions League final should be a fine spectacle in football. But the Liverpool vs. Real Madrid match resulted in the opposite: French police indiscriminately targeted Liverpool fans; including children with tear gas and pepper spray. Instead of acknowledging a total failure of any proper management of fan flows and filtering, French interior minister Darmanin is pointing the finger at Liverpool fans and fake tickets. He is defending the indiscriminate use of police violence organized by the Paris police chief Didier Lallement. Ronan Evain of the Football Supporters Europe association, which is accredited as an observer at UEFA matches, argues that “France’s approach in terms of supporter management has always focused on show of force, far behind the rest of Europe”. Clearly it's not the tickets that are the issue: France’s government has a long-standing tradition of using disproportionate police violence. This can't go on, it needs to end. Didier Lallement must resign!
    16 sur 100 Signatures
    Créée par Stephanie Roth